Dans le canton de Fribourg, il existe plusieurs milliers d’associations qui œuvrent dans les domaines sociaux les plus variés.  Dans toutes ces associations, certaines activités n’ont rien à voir avec le véritable objectif de l’association tout en étant pourtant essentielles à leur bonne gestion: comptabilité, tenue des comptes, rapports et demandes adressées aux donateurs, informatique et site Web, convocation aux réunions et commissions, administration des membres etc.

Actuellement, chaque association doit trouver sa propre solution pour s’acquitter de ces tâches de manière ponctuelle, précise et économique. Cette structure est un énorme gaspillage de temps et d’argent.  Au lieu de quoi  il vaudrait mieux rassembler ces tâches dans le cadre d’un service central.  Divers exemples en Suisse montrent que cette approche « shared services » décharge les associations de manière considérable car elles peuvent ainsi se concentrer entièrement sur leur travail proprement dit. De plus, ceci garantit aussi une grande qualité homogène de la gestion, qui actuellement fait souvent défaut en particulier dans les petites associations.

Dans le cadre de l’objectif de la Fondation Arcanum qui est de mettre en place un solide réseau social à Fribourg, la création d’un tel service pour associations apparaît comme la suite logique des activités de soutien. Afin, dans un premier temps, de clarifier les besoins de cette offre, l’Université de Fribourg (lnstitut pour le Management des Associations) a effectué en 2018 une étude de faisabilité dans le cadre d’un mémoire de master.

Télécharger l’étude: Carole Baschung « Shared Service Center für Nonprofit-Organisationen im Kanton Freiburg » (2018)

 

Bienvenue sur le site du guide
COMMENT GÉRER AVEC SUCCÈS VOTRE ORGANISATION SOCIALE OU CULTURELLE ! 

Le guide practique en 88 conseils met à la disposition de toutes les personnes assumant des responsabilités dans les associations ou fondations un outil de conseil qui les soutienne dans l’important travail qu’elles accomplissent.

Depuis Juin 2015, plus de 5o’000 personnes ont téléchargé le document.

La version actuelle du guide (avril 2017)  est à votre disposition :

Depuis avril 2017, le guide est également disponible dans une version imprimée:

Ce sera avec grand plaisir que nous recevrons tout commentaire et proposition à

Cette publication a été rendue possible grâce à un groupe de fondations et de donateurs suisses qui ont eu la clairvoyance d’investir dans le renforcement des capacités du secteur associatif.

logos_bailleurs

guide en haute définition ,  guide en basse définition 

Jusqu’à 2 millions de tonnes de denrées issues de l’ensemble de la chaîne alimentaire suisse sont détruits annuellement. L’organisation « Table couvre-toi » s’occupe d’une redistribution raisonnable: elle distribue directement aux démunis des denrées alimentaires et des marchandises intactes dont soit la date de péremption est proche, soit l’emballage abîmé, soit provenant de surproductions.

En 2006, l’organisation a ouvert à Fribourg un centre de distribution dont la Fondation Arcanum assurera le financement de l’ensemble des dépenses. La fondation soutient également le centre de distribution qui a été ouvert à Bulle en juillet 2008.

Les deux centres de distribution sont devenu des véritables institutions à Fribourg. Leur fonctionnement est assuré par un groupe des volontaires qui, semaine après semaine, stockent, trient et distribuent des denrées alimentaires aux personnes dans le besoin. Chaque semaine, plus de 100 familles y reçoivent une aide pour subsister. Le nombre total des personnes soutenues s’élève à plus de 450 par semaine.

Pour toute information supplémentaire voir www.tischlein.ch/

Ce projet a été initié par la Fondation Arcanum en collaboration avec l’Université de Fribourg, dans le but d’éveiller la curiosité intellectuelle des enfants, de les initier à des questions scientifiques de manière ludique et de les familiariser avec le milieu universitaire.

Ce projet s’adresse en particulier aux enfants issus de familles sans formation universitaire, qui peuvent ainsi se faire une première impression de l’université. La première édition fribourgeoise des « goûters scientifiques » a eu lieu le 14 décembre 2006 sur le thème du « langage des animaux ». Suite au succès de la première édition, l’Université de Fribourg poursuit les Goûters bilingues. Chqaue semestre, un sujet est traité en langue francaise ainsi qu’un allemand. Les manifestations, animées par des enseignants de l’université, s’adressent aux enfants entre huit et douze ans.

Plus d’informations sur : http://www.unifr.ch/gouters

Le quartier de Schönberg est un quartier dit „sensible“ à Fribourg. De nombreuses nationalités différentes vivent ici dans un espace restreint. Au vu des problèmes du quartier, l’initiative a été prise par les habitants eux-mêmes. Ils ont fondé une association de quartier qui offre aux habitants l’opportunité de s’engager activement pour leur quartier.

L’intervention de la Fondation Arcanum consiste à soutenir les projets d’intégration de l’association, notamment les cours de langue pour les adultes, l’aide aux devoirs pour les adolescents et l’encadrement des enfants. Cette initiative qui jouit d’un co-financement du canton de Fribourg est soutenue par la Fondation Arcanum depuis l’année 2008.

L’idée de base du projet „midnight:sports » consiste à ouvrir les gymnases locaux aux jeunes le samedi soir afin de leur permettre de profiter de ces locaux pour des activités de sport et de temps libre qu’ils auront organisées eux-mêmes. Dans la pratique, il s’est avéré que les gymnases en libre accès sont avant tout un point de chute important pour les jeunes socialement défavorisés, ceux-ci ne pouvant pas se permettre de sorties coûteuses (discothèque, café…). Le gymnase leur offre une autre possibilité que de « traîner » dans des lieux publics. En outre, diverses évaluations ont montré que le « gymnase ouvert » jouait un rôle important dans la prévention de la dépendance, de l’alcoolisme et de la violence.

La fondation « idee:sport » propose en Suisse alémannique sur nombreux sites le libre accès aux gymnases, qui accueillent ainsi chaque année plus de 50.000 jeunes. La Fondation Arcanum a soutenu le démarrage du projet en Suisse romande avec un financement de lancement destiné à l’élaboration du projet dans le canton de Fribourg. Le canton compte actuellement plusieurs sites « midnight:sports » (Attalence, Fribourg, Courtepin, Kerzers, Villars-Sur-Glâne) avec des autres à suive.

Plus d’information sur www.ideesport.ch/fr

A partir de l’année 2010, la fondation Arcanum a intensifié son engagement à Fribourg avec l’introduction d’une nouvelle composante, le programme « soutien plus ». La particularité de ce programme innovateur réside dans le fait que les fonds ne seront pas utilisés pour soutenir des projets, mais exclusivement pour renforcer les capacités des partenaires fribourgeois de la Fondation.

Les organisations ayant été sélectionnées après examen approfondi des candidatures bénéficient d’une aide comprise entre 50.000 et 100.000 CHF qu’elles pourront employer pour le développement ciblé de leurs structures et compétences internes. Ceci comprend, outre le développement d’activités de levée de fonds, des mesures telles que le remaniement de la page internet, l’introduction d’une base de données ou des conseils en matière d’organisation. Au terme des deux années de soutien, les organisations devront être en mesure d’appeler des fonds supplémentaires par leurs propres moyens pour financer leurs activités.

La Fondation Arcanum souhaite avec ce programme contribuer durablement à l’amélioration de l’offre pour les personnes et familles de Fribourg socialement défavorisées.

Quartes orgaisations fribourgeoises ont participé à la première phase du programm (2009 – 2011), à savoir:

Dans le cadre de la deuxième phase (2012 à 2014) la Fondation Arcanum a travaillé avec:

En 2014, le programme a été poursuivi avec:

Dans l’objectif d’améliorer le fonctionnement de ses partenaires, la Fondation Arcanum organise régulièrement des formations continues axées sur les enjeux majeurs du management des organisations d’utilité publique. Les offres de formation continue sont gratuites et ouvertes non seulement aux partenaires de projet de la Fondation, mais également aux autres organisations du canton de Fribourg travaillant dans les zones de priorité de la Fondation. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer. Ateliers:

L’organisation Fri-Santé joue un rôle prépondérant dans le réseau social du canton. Il s’agit d’un lieu d’accueil qui offre aux personnes sans assurance maladie des soins et des conseils médicaux gratuits. Le nombre croissant de personnes ayant eu recours à cette offre montre que celle-ci répond à un besoin important.

Fri-Santé emploie une infirmière qui assure des consultations régulières. Cependant, la ressource principale de l’organisation est constituée de plusieurs douzaines de médecins, pharmaciens, laboratoires et cabinets dentaires qui prodiguent des soins gratuits aux patients. Cela étant, il n’est pas rare que certains soins ou médicaments ne puissent pas être donnés gratuitement. C’est pourquoi la Fondation Arcanum met un fonds d’urgence à la disposition de Fri-Santé qui permet de financer les dépenses imprévues. Le fond donne à FriSanté la possibilité de réagir sans plus attendre dans pareils cas d’urgence.

Pour toute information complémentaire voir:  www.frisante.ch

Depuis maintenant dix ans, la Croix-Rouge fribourgeoise propose le service de garde « Le Chaperon Rouge ». Ce service met à court terme des gardiennes d’enfants à la disposition de familles ayant un problème de garde – que ce soit parce que l’un des parents tombe malade soudainement, ou que les enfants sont malades, ou encore parce que la nourrice ou la grand-mère est subitement empêchée. Dans ce cas, la Croix-Rouge envoie en l’espace de quelques heures une personne qui reste dans la famille jusqu’à ce que la situation soit réglée.

Ce service fait l’objet d’une grande sollicitation. Chaque année,plus de  8.500 heures sont effectuées dans presque 500 familles. Un grande partie des heures ont sont sollicitées par des familles se trouvant en situation sociale et professionnelle précaire et ne pouvant se permettre de manquer au travail. Les tarifs pratiqués par la Croix-Rouge étant proportionnels aux revenus des bénéficiaires, le projet accumule les déficits lorsque l’offre est utilisée par des familles à faibles revenus. Leur participation à raison de 5 CHF de l’heure est loin de suffire à couvrir les frais.

Pour que cette offre puisse être maintenue, précisément pour les familles vulnérables, la Croix-Rouge a créé un fonds social dont le budget est complété par des fondations et des dons. La Fondation Arcanum participte à ce fonds afin de subventionner les frais de garde pour les familles socialement vulnérables. Plus d’informaiton: www.croix-rouge-fr.ch

De nombreuses organisations partenaires de la Fondation Arcanum se sont rassemblées au sein de l’association « Après moi, la vie » afin de sensibiliser d’un effort commun les habitants du canton  au don testamentaire. En effet, il n’est pas habituel en Suisse – en particulier en Romandie – de mettre des organisations d’utilité publique sur son testament.

Du point de vue de la Fondation Arcanum, cette initiative constitue un pas de plus en direction d’une offre stable à l‘adresse des personnes dans le besoin à Fribourg. Il est important de soutenir les organisations en question dans leur recherche de nouvelles sources de financement afin de financer leur travail sur le long terme. Etant donné qu’il n’existe que peu de grandes entreprises et fondations dans le canton, la mobilisation de legs testamentaires se présente comme un outil prometteur.

L’aide de la Fondation Arcanum sert principalement à financer les dépenses préalables (recherches, site web, flyer etc.) ; ensuite, l’association pourvoira elle-même à son financement grâce aux cotisations des organisations membres.

Pour toute information complémentaire voir www.apres-moi-la-vie.ch

En dépit du système d’assurance sociale bien organisé de la Suisse et sans que le grand public en ait connaissance, il arrive régulièrement que des personnes soient exclues du monde du travail et par conséquent du système. L’arrivée en fin de droits au chômage, une décision négative de l’assurance invalidité, le fait que l’aide sociale ne soit pas (encore) attribuée sont des facteurs pouvant entraîner une personne et sa famille dans des difficultés existentielles.

Face à cette situation, la meilleure et la plus durable des mesures consiste à réinsérer les gens dans le monde du travail. Spécialiste dans ce domaine, la fondation privée IPT a été fondée en 1972 par les milieux patronaux à Genève. Depuis 2002, elle exerce également son activité dans le canton de Fribourg. Au cours des années, IPT a développé un processus très efficace de réinsertion professionnelle pour les personnes coupées de la vie active depuis longtemps. Ce processus inclut d’une part un encadrement très individuel des personnes concernées, et, d’autre part, un large réseau d’entreprises qui offrent aux chercheurs d’emploi des places de stage et des marchepieds vers l’emploi.

Les coûts liés à la réinsertion professionnelle sont, dans la plupart des cas, pris en charge par les services sociaux. IPT Fribourg reçoit toutefois chaque année une quinzaine de dossiers qui ne bénéficient pas du soutien de l’état, bien que ces cas soient urgents. L’aide de la Fondation Arcanum sert à donner à IPT les moyens d’aider aussi ces personnes à accéder au marché primaire de l’emploi.

Pour toute information complémentaire voir: www.fondation-ipt.ch

En Suisse, environ 800 000 personnes ne maîtrisent pas la lecture et l’écriture, soit près d‘un adulte sur sept. Même si ce problème s’aggrave avec l’immigration, il n’empêche que la moitié de ces personnes sont nées  et sont allées à l’école en Suisse. Sur le marché du travail, ces personnes ont peu de chances de trouver un emploi ; si elles travaillent, c’est généralement dans des secteurs à faible qualification et dans lesquels elles sont mal payées.

L‘organisation « Lire et Écrire » fait partie de la « Fédération suisse Lire et Écrire » et s‘est spécialisée dans le travail avec les adultes désireux d’apprendre à lire et à écrire. Depuis longtemps déjà, « Lire et écrire » offre des cours dans la ville de Fribourg. Elle aimerait désormais renforcer son offre à Bulle pour en faciliter l’accès aux gens du district de la Gruyère. Le soutien de la Fondation Arcanum permettra à l’organisation de proposer un cours « post-alpha » à Bulle.

Pour toute information supplémentaire voir www.lire-et-ecrire.ch

En 2019, la Fondation Arcanum a lancé un partenariat avec le projet LIFT, un projet de prévention des risques de non-insertion professionnelle en fin de scolarité obligatoire. Il s’adresse aux élèves qui n’ont pas toutes les bonnes conditions de départ pour intégrer le monde du travail. Il est proposé aux écoles secondaires, sur l’ensemble de la Suisse.

La particularité de LIFT, c’est que le programme se déroule en coopération avec les écoles et est directement intégré dans le programme scolaire. Donc, aucune personne extérieure n’intervient, seuls les enseignants et les travailleurs sociaux de l’école qui connaissent déjà les élèves, agissent.  Dès la 7ème classe, les élèves en situation difficile reçoivent un accompagnement adapté qui contient une part élevée de pratique : chaque semaine, les élèves travaillent pendant plusieurs mois quelques heures dans une entreprise locale industrielle ou de prestations de services afin d‘acquérir des expériences.

Actuellement, 5 des 14 cycles d’orientation dans le canton ont décidé d’intégrer LIFT dans leur programme d’études. Afin d’inclure les autres écoles dans le programme, LIFT crée un bureau de coordination pour le canton de Fribourg, qui soutienne les écoles, en particulier lors de leur recherche d’emplois et de stages.

La Fondation Arcanum a déjà soutenu dans le passé plusieurs projets du foyer pour sans-abris « La Tuile », notamment le projet « logements accompagnés » et le café « Le Tunnel ». À chaque fois, cette organisation dynamique a réussi à faire passer les projets avec une durabilité financière grâce à un financement initial de la fondation. Ce sera aussi le cas pour un prochain projet.

Afin de générer des dons, « La Tuile » envoie à Noël des calendriers de l’Avent à tous les ménages du canton. Ces calendriers en carton sont fabriqués par des personnes qui dorment dans l‘hébergement d’urgence. En échange, elles reçoivent non seulement un salaire équitable (CHF 15/h), mais aussi une structure dans leur quotidien et une occupation utile. « La Tuile » aimerait développer cette petite production afin de pouvoir offrir 5 places d’emploi pour toute l’année à ces personnes qui n’ont pas accès aux mesures existantes de réinsertion.

La Fondation Arcanum Stiftung participe dans la phase de lancement aux coûts du projet qui sera par la suite inscrit dans le catalogue des mesures de réinsertion.

Pour plus d’information: www.la-tuile.ch