La promotion des enfants et des jeunes défavorisés dans les pays en voie de développement constitue la préoccupation majeure de la Fondation.

Le sol se fait rare au Burundi, pays agraire. Le pays compte aujourd’hui déjà parmi les plus densément peuplés d’Afrique. Le taux de croissance de la population de 3,6% par an ainsi que le retour des réfugiés de la guerre civile renforcent encore la pression démographique, tandis que dans le même temps les parcelles n’ont cessé de rapetisser du fait du partage des successions.

Afin que les parcelles puissent continuer de nourrir leurs habitants, l’enjeu consistera à améliorer les méthodes de culture traditionnelles pour augmenter le rendement du sol. En collaboration avec la Fondation Arcanum, la Fondation Stamm, a édifié dans cet objectif deux « Centres agropastoraux de développement intégré » (C.A.D.I.) dans les provinces Ngozi et Muiynga.

Dans les deux centres, 100 jeunes bénéficent d’une formation agricole qui, parallèlement à l’agriculture et à l’élevage, attache une importance particulière aux méthodes de reboisement. Les premiers cycles de formation ont debuté en 2007.

Autour des deux CERDA se développe, parallèlement à la formation professionnelle, un projet de développement agricole qui propage dans la région un nouveau savoir-faire ainsi que des semences améliorées, et qui crée des coopératives paysannes tout en leur ouvrant l’accès au marché.

Plus d’informations sur http://www.fondation-stamm.org/

← Zurück